Intervention de Valérie Rabault

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 9h00
Mobilités — Article 1er a

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Rabault :

Monsieur le secrétaire d'État, vous le savez, hier s'est tenue la quatrième réunion autour du train Perpignan-Rungis. La SNCF n'a pas pris de nouvel engagement, alors que nous en sommes à la quatrième réunion ! Vous êtes d'accord avec moi, n'est-ce pas ?

En tant que membre du Gouvernement, vous ne pouvez laisser la SNCF fermer systématiquement la porte aux nouvelles propositions ! C'est la quatrième réunion, je le répète.

Plusieurs engagements pourraient être pris, en effet, et je m'étonne, à cet égard, que Mme la ministre ait pu déclarer à un journaliste du Midi Libre, le 12 juillet 2019, qu'elle se trouvait mise au pied du mur. C'est faux ! Les alertes datent de 2016, époque où elle était directrice de cabinet au ministère de l'écologie.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion