Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 15h00
Mobilités — Article 38

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Je commencerai par donner raison à M. Sermier en ce qui concerne le règlement européen. Pour ma part, je suis tranquille : comme les autres membres du Groupe confédéral de la gauche unitaire européenne, j'avais voté contre les paquets ferroviaires au Parlement européen. Le Gouvernement avait, à l'époque, accepté ce texte.

Mais aujourd'hui, madame la rapporteure, vous avez une clé à votre disposition : cela s'appelle, en anglais, un opt-out. Quand on lui a dit que la durée maximum d'une semaine de travail serait fixée à quarante-huit heures, la réponse du gouvernement anglais a été l'opt-out.

Il est donc faux de prétendre que nous n'avons aucune solution dans le cas où nous nous rendrions compte, après coup, qu'un texte européen ne sert pas nos intérêts.

Monsieur Pancher, vous avez évoqué la Bundesbahn. Je vais tâcher de me renseigner au sujet de cette compagnie que vous avez l'air de beaucoup aimer.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion