⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Adrien Taquet

Séance en hémicycle du mardi 17 septembre 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Violences sexuelles envers les enfants

Adrien Taquet, secrétaire d'état auprès de la ministre des solidarités et de la santé :

Monsieur le député, notre société se veut moderne et éclairée. Pourtant, elle tolère l'intolérable : les violences faites aux enfants, qu'elles soient psychiques, physiques ou sexuelles. Chaque année, sont déposées 20 000 plaintes pour violences sur enfants, mais la réalité est sans doute cinq ou dix fois supérieure. Quatre millions de nos concitoyens ont été victimes d'inceste.

Face à cette situation, nous devons libérer la parole. Vous avez cité le travail formidable de François Deveaux et de l'association qu'il préside, La Parole libérée. Oui, il s'agit de libérer la parole. Cela signifie qu'il faut parler constamment de ce sujet. Vous me donnez l'occasion de le faire dans l'hémicycle. Le travail fait par l'Église à cet égard libérera la parole bien au-delà de l'institution qu'elle représente.

Libérer la parole, c'est aussi mieux l'accueillir, et, par exemple, donner plus de moyens au 119, le numéro national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger, afin d'être sûr que chaque appel recevra une réponse.

C'est également le sens du protocole d'accord signé le 5 septembre dernier, à Paris, entre l'archevêque et le parquet, afin qu'une dénonciation d'acte de pédophilie dans le cadre de l'Église puisse être transmise au parquet de Paris sans qu'il soit nécessaire que la victime ait préalablement déposé une plainte.

La parole doit aussi être mieux protégée. C'est tout l'objet des unités d'accueil médico-judiciaires pédiatriques qu'avec Mme la garde des sceaux nous entendons pérenniser et installer dans tout le territoire national.

2 commentaires :

Le 19/09/2019 à 20:48, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Pourtant, elle tolère l'intolérable"

On croirait entendre parler des doubles menus anti-laiques dans les cantines scolaires : porc ou sans porc ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 19/09/2019 à 20:51, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Quatre millions de nos concitoyens ont été victimes d'inceste."

Ce chiffre me paraît délirant, on n'est pas chez les fous non plus.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion