Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du jeudi 26 septembre 2019 à 15h00
Bioéthique — Article 1er

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

En effet : l'article L. 2141-1 du code de la santé publique dispose que doivent être privilégiés « les pratiques et procédés qui permettent de limiter le nombre des embryons conservés. » Mais vous souhaitez aller beaucoup plus loin en limitant le nombre d'embryons fécondés par tentative de fécondation in vitro au nombre d'embryons transférés. Du point de vue de la technique médicale, et compte tenu du taux d'échec des fécondations in vitro réalisées avec des embryons congelés, appliquer cette méthode impliquerait de procéder régulièrement à des stimulations ovariennes – lesquelles comportent des risques pour les femmes – afin d'obtenir le nombre suffisant d'ovocytes.

Visiblement, cet argument n'a pas l'air de convaincre les Républicains… Veuillez me pardonner, messieurs Bazin et de Courson, il s'agit d'une plaisanterie malvenue : je vous ai vu lever la main et j'ai été troublée par votre précipitation à vouloir me répondre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion