Intervention de Philippe Berta

Séance en hémicycle du jeudi 26 septembre 2019 à 15h00
Bioéthique — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Berta, rapporteur de la commission spéciale :

Il n'a jamais été créé et il ne sera jamais créé, en France, d'embryons destinés à la recherche.

Pour ce qui est des cellules souches pluripotentes induites, les cellules IPS, je ferai la même réponse qu'en commission : nous aimerions qu'elles soient l'outil rêvé qui se substitue au reste, mais nous n'en sommes pas là. Il s'agit de cellules manipulées, dans lesquelles on a injecté quatre gènes. Tous les spécialistes, tous les tenants de cette technologie vous expliqueront qu'ils sont encore obligés de garder ce qu'on appelle le « gold standard », à savoir l'accès aux cellules souches embryonnaires qui, en effet, dérivent de ces embryons surnuméraires.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion