⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Yannick Favennec-Bécot

Séance en hémicycle du jeudi 3 octobre 2019 à 21h30
Bioéthique — Après l'article 4

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec-Bécot :

Je souscris entièrement aux propos que viennent de tenir mes deux collègues. Madame la rapporteure, vous reconnaissez vous-même que l'acte de transcription est légal et que le problème vient des administrations. Inscrivons-le donc dans la loi afin de faire cesser ces souffrances, puisque ces familles souffrent au quotidien et que cela met l'enfant en danger. C'est l'intérêt supérieur de l'enfant qui prime, et c'est pourquoi je maintiens mon amendement.

1 commentaire :

Le 06/10/2019 à 11:52, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Quel hypocrisie sur cet intérêt supérieur de l'enfant.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion