Intervention de Jean François Mbaye

Séance en hémicycle du jeudi 3 octobre 2019 à 21h30
Bioéthique — Après l'article 4

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean François Mbaye :

Si, le Sénat avait été progressiste !

Il avait posé trois questions : la maternité pour autrui est-elle contraire à la dignité de la personne ? Est-elle contraire à l'intérêt de l'enfant ? Est-elle contraire à l'intérêt général ? Le Conseil d'État s'était aligné sur le rapport du Sénat, qui préconisait d'améliorer la loi sur ce point. À l'époque, le Premier ministre avait demandé au Conseil d'État un rapport sur l'évolution de la législation dans ce domaine.

Nous dire que le vote de l'amendement de M. Touraine entraînerait mécaniquement la gestation pour autrui est erroné ; d'ailleurs, nous entendons depuis le début du débat les mêmes arguments dans les rangs du groupe Les Républicains, à savoir que l'autoconservation ovocytaire ou l'extension de la PMA constitueraient une porte d'entrée pour la GPA en France. Cessez ce fantasme !

1 commentaire :

Le 06/10/2019 à 13:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Sur les trois questions, il a répondu "non" j'espère.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion