Intervention de Joël Giraud

Séance en hémicycle du mercredi 16 octobre 2019 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2020 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJoël Giraud, rapporteur général de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

En accord avec le président de la commission des finances, j'aimerais faire un point sur le déroulement de la séance. Je vous signale, mes chers collègues, qu'il nous reste 1 918 amendements à examiner, ce qui signifie que nous en avons examiné 429 au cours de la séance de l'après-midi et 60 depuis le début de celle de ce soir.

Nous ferons également le point demain soir, mais si nous n'accélérons pas le rythme de la discussion, nous allons être contraints de demander l'ouverture de séances samedi et dimanche.

Il me semblait important de vous le signaler, mes chers collègues. Et j'espère que, dans cette hypothèse, tous ceux qui s'expriment aujourd'hui viendront aussi siéger samedi et dimanche. Rappelez-vous ce qui s'est passé l'année dernière : avec bien moins d'amendements, nous avions fait une séance prolongée la nuit du vendredi au samedi, puis nous avions repris la discussion le lundi, avec une nouvelle séance prolongée qui avait duré presque toute la nuit.

Certains arguments pourraient sans doute être défendus avec plus de concision, notamment sur les amendements identiques. Tout le monde n'est pas obligé de s'exprimer sur un même thème.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion