⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Laurent Furst

Séance en hémicycle du jeudi 17 octobre 2019 à 9h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLaurent Furst :

Je voudrais d'abord redire ce que j'ai rappelé hier soir : alors que la filière sylvicole représente 40 000 emplois, la forêt française traverse une crise sans précédent à la suite de deux années de sécheresse et de l'épidémie de scolytes. Les cours du bois sont en train de s'effondrer, ce qui se traduira par une baisse de revenus considérable pour les communes forestières. Cette crise aura des conséquences pour l'ensemble de la filière pendant au moins cinq ans. J'appelle le Gouvernement à prendre à bras-le-corps ce problème majeur, qui est appelé à durer.

Au-delà de cet appel, cet amendement tout simple tend à porter de 10 000 à 18000 euros le plafonnement des avantages fiscaux du dispositif DEFI Forêt. Il s'agit d'aller plus loin dans la dynamisation du secteur forestier.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion