⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Stéphane Peu

Séance en hémicycle du jeudi 17 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Peu :

Je me référerai moi aussi à ce rapport accablant de l'INSEE, qui montre à la fois l'augmentation de la pauvreté dans notre pays et celle des inégalités, due notamment aux mesures prises par la majorité et le Gouvernement en faveur des plus riches. Comme beaucoup ici sans doute, je suis convaincu qu'une société qui voit les inégalités s'accroître est une société qui régresse, pas une société qui progresse.

Cet amendement tend donc à la suppression de la flat tax, du prélèvement forfaitaire unique, dont l'instauration était l'une des décisions les plus injustes que vous ayez prises ; sans aucun effet vertueux sur l'économie de nos pays, elle pèse chaque année pour 1,6 milliard d'euros dans les comptes de la nation. Cette mesure injuste, qui profite aux plus riches, a pour effet, comme nous l'avons évoqué précédemment, qu'une partie des personnes concernées ont préféré se rémunérer en dividendes plutôt qu'en salaire. Un autre effet pervers de cette mesure est qu'elle assèche les comptes sociaux.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion