⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Pierre-Henri Dumont

Séance en hémicycle du jeudi 17 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Après l'article 3

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

Quand on favorise la solidarité intergénérationnelle, quand, pour reprendre mon exemple de tout à l'heure, on facilite l'accès à la propriété des jeunes couples, quand un jeune qui entre dans la vie active finance ses premiers achats, c'est de l'argent qui entre dans l'économie, qui va faire des petits et entraîner des recettes fiscales supplémentaires ! Je ne crois pas que vous l'ayez pris en compte dans le chiffre de 5 milliards.

J'aimerais répondre, en outre, à l'argument de nos collègues socialistes. Nous parlons de 50 000 euros sur dix ans, et donc de la classe moyenne, pas de la classe aisée. Cette mesure toucherait directement la classe moyenne. Elle est simple, lisible et ne favoriserait pas les rentiers, qui d'ailleurs n'en auraient pas besoin, pardonnez-moi de le dire !

Enfin, monsieur le ministre, vous parlez régulièrement des propositions de dépenses supplémentaires formulées par les députés du groupe Les Républicains. Ayez l'honnêteté intellectuelle, puisque vous êtes assis à côté du président Woerth, de dire aussi que nous avons proposé, il y a quelques mois, un plan d'économie annuel de 20 milliards d'euros.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion