⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Danièle Obono

Séance en hémicycle du jeudi 17 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Après l'article 3

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

Je rassure M. le rapporteur : le taux de 100 % porterait sur la tranche d'héritage supérieure à 33 millions d'euros, ce qui laisse, je crois, de la marge pour vivre et assurer les fins de mois !

Ce ne sera pas pour tout de suite, de toute évidence, mais quand nous arriverons au pouvoir, nous mettrons en oeuvre cette mesure.

Pour le moment, nous vous proposons cet amendement, qui permet de rendre un peu plus progressif l'impôt sur l'héritage, tout comme nous proposons quatorze tranches pour l'impôt sur le revenu, à la place des cinq actuelles. Vous le voyez, ce ne sont que de petits pas. Bref, nous n'en sommes pas encore à la confiscation générale de tous les biens et de toutes les rentes des ultra-ultra-riches ; nous n'y arriverons pas, mais nous essaierons de faire en sorte que les richesses soient un peu plus partagées, notamment celles dont il est question ici. Soyez donc rassuré, monsieur le rapporteur général : vous pouvez approuver notre amendement sans mourir d'apoplexie face à cette confiscation bolchevique !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion