⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Bastien Lachaud

Réunion du mardi 1er octobre 2019 à 21h05
Commission de la défense nationale et des forces armées

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

Madame la ministre, vous venez nous présenter le budget de la mission « Défense » alors même que l'annexe budgétaire ne nous a pas encore été communiquée. Depuis une semaine, vous distillez donc vos éléments de langage dans les médias, sans qu'il soit possible de rien vérifier, et donc d'argumenter. Ce n'est pas ainsi que nous concevons le débat démocratique et le travail parlementaire.

Vous avez fait, cet été, des annonces sur la stratégie spatiale, concernant notamment la création d'un état-major dédié assorti d'une action budgétaire, ainsi que le fait que le ministère des armées doit devenir un opérateur à part entière. Nous parlons ici d'un budget estimé à 448 millions d'euros : quels sont les programmes et les actions inclus dans ce décompte, et quels sont ceux qui ont été mis à contribution pour abonder cette nouvelle action ? Quelles conséquences cette nouvelle organisation aura-t-elle sur le financement et le rôle du Centre national d'études spatiales (CNES) ?

Concernant la sécurisation de la navigation dans le Golfe, vous avez annoncé, le 7 septembre, que la France était favorable « à des actions complémentaires coordonnées avec les États-Unis ». Je trouve cette formulation assez ambiguë, voire hypocrite, dans la mesure où la France avait jusqu'alors prétendu, tout à fait légitimement, ne pas suivre les États-Unis dans leur volonté de former une coalition internationale qui assure le contrôle de la navigation dans le détroit. Pourriez-vous nous indiquer en quoi consistent concrètement ces initiatives complémentaires et quelles seraient leurs incidences budgétaires ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion