Intervention de Danièle Obono

Séance en hémicycle du jeudi 31 octobre 2019 à 9h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Compte de concours financiers accords monétaires internationaux (état d)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

Il se fonde sur l'article 58, relatif à la bonne tenue des débats.

On ne m'a pas permis de répondre au Gouvernement lors de la défense d'un amendement. Les débats parlementaires ne sont pas organisés pour répondre à l'agenda des membres du Gouvernement. Les parlementaires, eux, s'organisent pour être présents lors des séances.

Nous aimerions pouvoir défendre les amendements – que nous avons préparés sérieusement, qui ont une valeur politique et qui contribuent au débat parlementaire – , puis répondre à la commission et au Gouvernement. Il m'a été interdit de le faire tout à l'heure, au prétexte qu'il fallait aller vite, alors que, juste après, des amendements du Gouvernement et de collègues ont fait l'objet d'échanges, chacun prenant le temps nécessaire pour s'exprimer.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion