Intervention de Gwendal Rouillard

Réunion du jeudi 10 octobre 2019 à 11h10
Commission de la défense nationale et des forces armées

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGwendal Rouillard :

Mon général, vous avez évoqué la stratégie partagée entre gendarmerie et police et les moyens qui en découlent. Dans le pays de Lorient dont je suis élu avec mon voisin Jean-Michel Jacques, nous voyons la coordination s'approfondir au fil des expériences, mais aussi un chantier rester devant nous. Ce n'est pas moi qui le dis, mais le « patron commissaire » de la police et vos responsables que j'ai reçus récemment. Nous constatons une construction positive que nous vous encourageons à poursuivre, mais il reste à assurer la coordination avec les villes – sans doute aussi avec les communes dans les territoires ruraux - où la police est en première ligne, ce qui est le cas à Lorient. En outre, dans la perspective des prochaines municipales, d'une culture à partager avec les nouvelles équipes municipales, et comme il faut, pour reprendre une formule à la mode, resserrer les mailles du filet dans tous les domaines, il est bien d'avoir le double cliquet police-gendarmerie et police-gendarmerie-villes-communes. Je suis preneur de votre lecture à l'approche des municipales. Je me dis que c'est une feuille de route partagée.

Enfin, je tiens à vous remercier pour votre soutien déterminant pour boucler, avec le général Tavel, le projet de nouvelle caserne à Lorient. Nous en suivrons ensemble la mise en oeuvre, mais c'est un pas très significatif, non seulement pour la dignité des familles et l'efficacité opérationnelle de nos hommes, mais aussi pour la représentation de la République.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion