Intervention de Michel Herbillon

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Herbillon :

Je voudrais féliciter notre collègue Guy Teissier de son rapport. Il est intéressant que notre collègue ait fait des focus sur la condition de vie des militaires, sur le service de santé des armées et sur l'OTAN. Il a de nouveau montré sa connaissance de ces questions, notamment du fait de ses précédentes fonctions de président de la commission de la défense.

J'appellerai son attention sur le logement des gendarmes qui n'est pas toujours en bon état, ce qui est un euphémisme. Dans ma circonscription, à Maisons-Alfort, sur le deuxième site de gendarmerie en France et au siège de la première région de gendarmerie, des centaines de familles sont privées de l'accès à leur balcon depuis des années, faute de sécurisation, sans que le ministère ait trouvé des moyens pour régler le problème. Or, vous savez combien les gendarmes ont été sollicités pour les opérations de maintien de l'ordre, notamment récemment avec la crise des « gilets jaunes ».

Mais ma question est relative au SNU. Comme mon collègue Didier Quentin, je m'interroge sur son efficacité et sur son coût. Bien entendu, les deux mille volontaires ont trouvé sympathique de passer du temps avec des gens de leur âge. Puisque c'était leur choix, il est bien normal qu'ils aient été contents. Mais un certain nombre de missions du SNU devraient être prises en compte par d'autres institutions. Je pense à la détection de l'illettrisme par l'école ou aux gestes de premiers secours.

Pour les 30 000 volontaires de l'année prochaine, il est prévu un budget de 30 millions d'euros, mais quand il faudra passer à une classe d'âge de 800 000 jeunes, les estimations font état d'un coût d'un à deux milliards d'euros, la marge d'appréciation montrant d'ailleurs que l'on ne sait pas très bien combien cela va coûter. Se pose donc la question du financement. Sera-t-il assuré par le budget de la défense, contrairement à l'article 3 de la LPM ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion