Intervention de Marielle de Sarnez

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarielle de Sarnez, présidente :

Notre ordre du jour appelle maintenant l'examen des crédits de la mission Immigration, asile et intégration, dont la rapporteure pour avis est Valérie Boyer.

Je ne doute pas qu'un certain nombre de ses propositions vont créer du débat. Je l'ai dit et redit dans l'hémicycle, sur la question migratoire, nous devons changer de paradigme. Nous devons penser une politique globale qui ne soit plus l'apanage d'un seul ministère. Nous devons recentrer le droit d'asile, faute de quoi il mourra, alors que c'est un droit fondamental. Nous devons poser sur la table l'ouverture de voies économiques légales avec des visas multiples, c'est-à-dire favoriser les allers et retours, faute de quoi nous n'arriverons pas à recentrer le droit d'asile. Nous devons, enfin, repenser un partenariat totalement en rupture avec l'Afrique et lui permettre de vivre de ses propres ressources, ce qui n'est pas aujourd'hui le cas.

Je vous donne la parole, Madame la rapporteure. Puis nous aurons une contribution de Jean-Michel Clément, au nom du groupe Libertés et Territoires.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion