Intervention de Valérie Boyer

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Boyer, rapporteure pour avis :

On est à la limite de l'esclavage. Je ne comprends pas comment une personne en situation irrégulière peut travailler dans des conditions proches de l'esclavage et se prévaloir de ce travail pour dire qu'elle est depuis trois mois en France. Vous avez tous lu des articles sur des sociétés comme Uber qui emploient des gens pour la moitié du tarif et dans des conditions lamentables. J'y suis totalement opposée. Notre système non seulement le permet mais le suscite. Il faut donc être cohérent, j'essaie de l'être, et c'est de l'humanité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion