Intervention de Valérie Boyer

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Boyer, rapporteure pour avis :

Je présente un rapport, vous me posez des questions, vous faites des remarques, qui plus est sur mon ton, ce qui me semble totalement déplacé dans une commission comme la nôtre. Vous n'êtes ni mon père, ni ma mère, ni un censeur. Les remarques paternalistes, voire sexistes de M. Bourlanges sur ma voix douce, sur la façon dont je m'adresse à lui me semblent totalement déplacées.

En revanche, j'aurais aimé vous entendre poser des questions sur la différence en matière d'asile entre la France et les autres pays d'Europe. Pourquoi le nombre de demandes est-il en augmentation en France et pourquoi est-il en baisse ailleurs ? Pourquoi n'est-ce pas la même population qui vient en France et dans d'autres pays ? De telles remarques de fond nous auraient peut-être permis d'avancer.

Comme l'a dit mon excellente collègue Bérengère Poletti, ce sujet est tellement tabou que l'on réagit avec des sentiments et des a priori parce que je suis députée du groupe Les Républicains et non pas en se préoccupant des questions de fond.

Quant à SAFARI, Madame Dumont, les chercheurs nous ont dit que le mode de fonctionnement de la CNIL empêchait d'avoir des données statistiques qui nous permettraient d'avancer sur ces sujets. Moi qui connais bien les questions de santé, je peux dire qu'en ce qui concerne les données épidémiologiques, nous avons un trésor dont nous ne nous servons pas. Il est indispensable d'évoluer.

Vous avez fait allusion une audition à laquelle je n'ai malheureusement pas pu participer, alors que j'ai réalisé plus d'une vingtaine d'auditions pour ce rapport, dont un déplacement à Malte. J'ai essayé d'être la plus factuelle possible dans le rapport en détaillant les insuffisances de notre législation.

Je ne voterai pas ce projet de budget, parce qu'il est en baisse pour l'immigration irrégulière, alors qu'il est en augmentation pour l'immigration régulière.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion