Intervention de Frédéric Petit

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédéric Petit :

… mais de créer un marché. Une PME n'a pas besoin de faire appel à un service public pour envoyer une palette à Taïwan. Il lui faut juste un bon service logistique et un bon service commercial. J'ai envoyé partout des tuyaux en provenance d'Égypte parce que je disposais dans mon entreprise de moyens pour ce faire. Nous devons agir efficacement dans l'accompagnement au départ, dans le franchissement des barrières, comme le font les régions. J'en connais deux qui le font très bien.

Je présenterai un amendement au sujet de la présence de Business France dans les pays et sur la concurrence ainsi créée. Il y a des entreprises dont c'est le métier et des chambres de commerce et d'industrie qui le font. J'aimerais savoir comment les pays d'où Business France se retire ont été choisis et, d'ici un an, obtenir un tableau comparatif des résultats et des coûts entre les pays où a travaillé Business France et ceux où la chambre de commerce l'a fait, généralement très bien, sur des fonds associatifs. Il faut retirer des freins aux entreprises pour qu'elles exportent, mais il faut également reconnaître que le service public doit intervenir dans des domaines bien identifiés et pas dans des domaines où ce n'est pas son job.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion