Intervention de Patricia Mirallès

Réunion du mercredi 10 juillet 2019 à 18h00
Commission de la défense nationale et des forces armées

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPatricia Mirallès :

Le Fonds européen de défense, adopté en début d'année, est porteur d'enjeux majeurs. Cet outil a pour ambition non seulement de mettre à disposition des matériels nécessaires à la sécurité européenne mais aussi de permettre aux industriels de la défense européenne de venir concurrencer l'industrie américaine dans des secteurs où elle exerce aujourd'hui un monopole. Il y va de l'indépendance stratégique de l'Europe.

Je salue donc cette initiative forte de la Commission européenne, en collaboration avec les gouvernements des États membres. Signataire du Traité sur le commerce des armes et grand pays producteur, la France fait figure d'exemple dans la gestion de ses exportations d'armes.

Notre pays peut-il par conséquent assumer un rôle moteur dans la définition européenne d'une politique commerciale de l'armement ? Quelles sont vos ambitions afin d'établir un plan commercial cohérent au sein de l'UE, qui soit conforme aux valeurs humaines qui sont les nôtres ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion