Intervention de Raphaël Schellenberger

Séance en hémicycle du jeudi 21 novembre 2019 à 15h00
Engagement dans la vie locale et proximité de l'action publique — Après l'article 13

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRaphaël Schellenberger :

M. Viala a dit l'essentiel. Cependant, ce n'est pas parce que l'on met en vente de nouvelles licences IV que l'on va forcément trouver des gens pour les acquérir ; il y aura donc un travail à mener.

D'autre part, je tiens à souligner une nouvelle fois l'absurdité de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi NOTRe, qui a créé de grandes régions rassemblant des territoires qui n'ont parfois rien à voir. Ainsi, dans la région Grand Est, des licences IV sont vendues à plusieurs milliers d'euros dans certains départements alors qu'elles se négocient à plusieurs dizaines de milliers d'euros dans d'autres ; le regroupement de tous ces départements a forcément désorganisé le marché. Cet exemple démontre, comme d'autres, que l'organisation de nos régions est absurde : le retour à un cadre départemental pour la gestion des licences IV est bienvenu, mais sur de nombreux autres sujets, il faudra un jour prendre à bras-le-corps les problèmes posés par ces régions devenues beaucoup trop grandes.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion