⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Élodie Jacquier-Laforge

Réunion du jeudi 7 novembre 2019 à 9h30
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉlodie Jacquier-Laforge :

Les amendements CL690, CL692 et CL693 mettent en place le dispositif que mes collègues ont déjà présenté. L'amendement CL690 prévoit une application dès 2020, le CL692 après 2020, en cas d'élections partielles, et le troisième, le CL693, pour les élections de 2026. Cela étant, je soutiendrai, parmi tous les amendements en discussion commune, ceux introduisant une souplesse dans le nombre de candidats à présenter dans les petites communes.

Une telle évolution va dans le sens de l'histoire. Je ne vais pas revenir sur la place des femmes en politique, ni vous rappeler quand une femme a été nommée pour la première fois Premier ministre dans notre pays. Je ne reviendrai pas non plus sur l'incapacité des femmes ou sur la façon dont elles ont obtenu le droit de vote – ce n'est pas le Parlement qui le leur a donné… Les réformes constitutionnelles de 1999 et de 2008 ont conforté leur place en politique et dans le monde de l'entreprise. Je l'ai rappelé lors de la discussion générale, l'attente de nos concitoyens est forte. Nous avons besoin que des hommes et des femmes s'engagent. C'est tout l'objet de ce projet de loi : faciliter l'engagement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion