⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Arnaud Viala

Réunion du jeudi 7 novembre 2019 à 9h30
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaArnaud Viala :

L'article 11 bis A impose la parité dans la liste des adjoints dans les communes de plus de 1 000 habitants. C'est une rigidité, qui plus est superflue, qu'il convient de supprimer.

Mes collègues et moi avons beaucoup de mal à supporter le procès qui est fait en permanence au groupe Les Républicains. Nous ne sommes pas du tout opposés à la parité, nous avons défendu calmement, avec des arguments étayés, une vision de l'exercice de la démocratie locale par rapport à la proportionnelle, qui n'a absolument rien à voir avec la parité. Nous adhérons au principe de parité, nous souhaitons que les femmes s'engagent en politique à tous les niveaux. Mais nos points de vue se nourrissent de notre expérience d'élus de terrain : nous faisons état des difficultés que rencontrent les petites collectivités à s'organiser lorsque les règles sont trop strictes. Je souhaite que l'on cesse de nous stigmatiser, notre famille politique n'est pas moins favorable à la parité, à la liberté ou à l'égalité que d'autres. C'est insupportable et je vous demande, madame la présidente, d'y veiller.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion