⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Éric Ciotti

Séance en hémicycle du mardi 3 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre l'antisémitisme — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Ciotti :

Or il n'y a pas un visage de la haine qui serait insupportable tandis qu'un autre serait excusable. Rien ne peut justifier l'horreur. La haine des juifs et d'Israël doit être combattue. Vouloir détruire l'État d'Israël, c'est de nouveau vouloir supprimer le peuple juif.

Face à l'inacceptable, la proposition de résolution dont nous débattons aujourd'hui va dans le bon sens. Il est indispensable d'approuver, comme l'ont d'ailleurs fait quinze autres membres de l'Union européenne, la définition de l'antisémitisme telle qu'elle a été conçue par l'IHRA. L'antisionisme, autre visage de l'antisémitisme, doit être combattu avec une force inépuisable. Il ne peut servir de masque à la haine des juifs. Je veux saluer ce soir l'initiative du Président de la République relayée par le groupe d'études de l'Assemblée nationale sur l'antisémitisme et par son président Sylvain Maillard.

Je regrette néanmoins que cette initiative n'ait qu'une valeur déclarative. Cette démarche, bien que pertinente, ne modifiera pas le droit ni les comportements mais nous devons tous ensemble soutenir avec force sa portée symbolique. Je pense néanmoins qu'une politique plus efficace, plus ciblée, dirigée contre toutes les formes d'antisémitisme, est aujourd'hui plus que jamais indispensable.

La guerre contre l'antisémitisme exige le dépassement des clivages politiques et l'unité nationale, et c'est la raison pour laquelle le vote de cette proposition de résolution est un devoir pour tous les républicains. Elle exige aussi de rompre avec une forme de naïveté et de démasquer partout, en tout lieu, les ennemis de la République et de la civilisation dont nous sommes les héritiers. Oui, nous devons combattre ceux qui avancent à mots camouflés, ceux qui masquent leurs intentions réelles. Oui, mes chers collègues, voter cette proposition de résolution est un devoir pour tous les républicains.

1 commentaire :

Le 09/12/2019 à 19:26, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Or il n'y a pas un visage de la haine qui serait insupportable tandis qu'un autre serait excusable"

Est-ce un message à l'adresse de ceux qui s'opposent haineusement aux signes supposés religieux dans les écoles publiques de la République ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion