Intervention de Sébastien Jumel

Séance en hémicycle du mercredi 11 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 4 bis a

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

L'obsolescence programmée est effectivement insupportable. Les fabricants savent à quel moment le produit va mourir, et à quel moment, dans leur business plan, ils vont pouvoir faire entrer à nouveau du cash.

Les mômes sont très conscients de cette situation : les miens m'ont fait remarquer que chaque fois que je fermais le lave-vaisselle et que l'on entendait le petit « clic » de la porte, j'accélérais sa mort programmée. Ce n'est pas éthique, c'est socialement injuste, car certaines familles n'ont pas les moyens de changer d'appareil, et c'est dramatique d'un point de vue environnemental.

Étendre la durée de la garantie légale, durant laquelle les consommateurs sont assurés de voir leur appareil remplacé, reviendrait à faire peser la contrainte sur ceux qui programment l'obsolescence. C'est donc nous donner les moyens de lutter fermement contre cette obsolescence programmée.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion