Intervention de Sébastien Jumel

Séance en hémicycle du mercredi 11 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 4 bis a

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

… « un atomixer et du Dunlopillo" »… Cette chanson s'appelle La complainte du progrès. Or je trouve pour ma part que l'obsolescence programmée est en tout point contraire au progrès ! Certes, la terminologie dont use Boris Vian est datée, mais c'était déjà la société de consommation qu'il visait.

Tant que vous refuserez de toucher au pognon… Les capacités d'innovation, les moyens de recherche et de développement permettant de produire du matériel durable existent. Mais si les entreprises n'y ont pas recours, c'est parce que leur business plan tient compte de l'obsolescence du produit et de la nécessité d'en renouveler l'achat.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion