Intervention de Brune Poirson

Séance en hémicycle du mercredi 11 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 4 ter

Brune Poirson, secrétaire d'état auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire :

Nous travaillons dans le but de transformer en profondeur les modes de production et de consommation dans notre pays. Cela signifie que le citoyen français qui prend sa douche n'aura plus à utiliser du shampoing conditionné dans un emballage plastique qui finira à la poubelle ; il n'utilisera plus un tube de dentifrice en plastique qu'il jettera une fois vide ni de brosse à dents en plastique qui sera mise à la poubelle lorsqu'elle sera usée ; pour le petit-déjeuner, il ne mangera plus du beurre acheté dans une boîte en plastique ; il n'utilisera plus de liquide vaisselle sous emballage plastique. Dois-je continuer la liste ? Les industriels seront soumis aux mêmes changements.

Nous ne nous contentons pas d'effets d'annonce, nous travaillons en profondeur pour passer d'une société du tout-jetable à une société du tout-réutilisable. Cela se fait pas à pas. Il s'agit d'une transformation majeure et profonde qui suppose un changement de culture. C'est ce à quoi nous voulons aboutir en avançant pas à pas, en faisant des évaluations et en nous fixant des objectifs. Cela n'empêche pas, à court terme, d'interdire les plastiques superflus.

Je me suis peut-être mal exprimée et je n'ai peut-être pas été suffisamment claire lors du débat, mais vous me connaissez, je suis de bonne foi engagée dans la transformation sociale. Ne jouez pas sur les mots. Restons de bonne foi.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion