Intervention de François-Michel Lambert

Séance en hémicycle du vendredi 13 décembre 2019 à 9h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Après l'article 5 bis d

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois-Michel Lambert :

L'adoption de l'amendement no 1028 permettrait d'engager une démarche parfaitement égalitaire qui profiterait d'abord aux partis qui ont peu de moyens.

Par ailleurs, j'ai bien entendu votre argument, madame la rapporteure, mais depuis que nous discutons de ce projet de loi dans notre hémicycle, j'ai l'impression que nous n'osons pas être nous-mêmes. Mme la secrétaire d'État vient de dire avec force, avec conviction et avec un entrain remarquable que nous sommes ici pour changer les choses. Si l'Europe ne nous permet pas d'adopter cette mesure ou s'il faut l'adopter dans le cadre d'une autre loi, alors à quoi bon poursuivre nos débats ! Oui, en votant cet amendement, nous voulons changer les choses. Comme Mme la secrétaire d'État l'a très bien dit, appliquons à nous-mêmes ce que nous voulons appliquer à d'autres. Instaurons le bulletin de vote unique dans le cadre du présent projet de loi !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion