Intervention de Barbara Pompili

Séance en hémicycle du vendredi 13 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Après l'article 5 bis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBarbara Pompili, présidente de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire :

Il s'agit là encore des écrans publicitaires numériques, qui constituent un gaspillage de ressources naturelles absolument scandaleux que je dénonce depuis un certain temps. J'avais d'ailleurs proposé, lors de l'examen du projet de loi sur l'énergie adopté il y a quelques mois, que l'on recense toutes les dépenses énergétiques superflues, dont ces écrans publicitaires numériques, afin de les éteindre lors des pics de consommation. Cela nous éviterait de gaspiller de l'énergie quand nous risquons d'en avoir besoin.

L'article L. 581-2 du code de l'environnement permet déjà de réglementer la publicité dans l'espace public, comme cela a été fait par exemple à Grenoble. Ce que cet amendement propose, c'est donc que les publicités par affichage numérique à d'autres fins que l'intérêt général soient interdites dans l'espace public.

J'ajoute un dernier point : dans ma ville d'Amiens, je vois des écrans numériques de ce type installés au bord de routes. Les films publicitaires détournent l'attention des conducteurs et posent, à mon avis, de graves problèmes de sécurité sur les voies publiques. Voilà pourquoi nous souhaitons leur interdiction.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion