Intervention de Nadia Essayan

Séance en hémicycle du mercredi 18 décembre 2019 à 21h30
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNadia Essayan :

Comme mes collègues, j'ai été sensible à l'inquiétude qui m'a été relayée par Emmaüs France et le réseau national des ressourceries. Les petites structures craignent d'avoir plus de difficultés que les grandes à répondre aux appels à projets, et donc d'être pénalisées. De fait, les petites structures préféreraient entrer dans une logique de contractualisation.

Nous sommes nombreux, députés de tous bords politiques, à être sensibles à cette inquiétude. Je pense que le Gouvernement et la rapporteure auront à coeur d'y répondre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion