Intervention de Barbara Pompili

Séance en hémicycle du mercredi 18 décembre 2019 à 21h30
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Après l'article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBarbara Pompili, présidente de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire :

Très récemment, dans la Somme, une réunion s'est tenue en présence de représentants de la filière et d'élus pour examiner le problème. N'oublions pas en effet que la filière peut aussi apporter des revenus : c'est la raison pour laquelle plusieurs élus et agriculteurs sont favorables au maintien des éoliennes.

Les acteurs de la filière sont les premiers à percevoir les oppositions, à subir les retards dus par exemple aux procès. Ils ont identifié le problème des fondations comme étant l'un des plus fréquemment cités. Ce que nous avons obtenu dans la Somme est donc, me semble-t-il, une voie à suivre : plusieurs très grandes entreprises implantées dans le département se sont engagées de façon très sérieuse, dans les cas de repowering, à retirer l'intégralité des fondations des éoliennes, même si la loi ne les y oblige pas.

Si les représentants de la fédération des éoliennes prenaient dès à présent un engagement écrit dans ce sens, pour toutes les prochaines opérations de repowering, cela contenterait tout le monde. Nous pourrions ainsi avancer sans attendre, alors que passer par la loi est toujours un processus long.

On dit souvent qu'il faut faire confiance aux filières : n'oublions pas de travailler avec elles, car elles ont compris quel était le problème et ont envie de le résoudre avec nous.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion