Intervention de Mathilde Panot

Séance en hémicycle du jeudi 19 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 10

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMathilde Panot :

Il vise à interdire la mise sur le marché de bouteilles en plastique de moins de 50 centilitres. En commission, lors de la discussion générale, j'avais cité à ce sujet une phrase de la directrice générale de Danone Eaux France qui illustre bien le problème du capitalisme aujourd'hui : « Nous voulons développer des occasions de consommation qui n'existent pas aujourd'hui et aller dans des endroits où il n'y a pas d'offre. » Autrement dit, il s'agit de créer des besoins artificiels mortifères, dont témoigne par exemple l'invention, en 2014, du format de la goutte d'eau minérale par Evian, bouteille de 20 centilitres destinée à étancher les petites soifs.

Nous n'avons absolument pas besoin de produits de ce genre ; d'où la nécessité d'une réglementation qui les interdise.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion