Intervention de Brune Poirson

Séance en hémicycle du jeudi 19 décembre 2019 à 21h30
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Vote sur l'ensemble

Brune Poirson, secrétaire d'état auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire :

J'exprime ma gratitude envers les trois rapporteures du texte, Mmes Véronique Riotton, Stéphanie Kerbarh, et Graziella Melchior, dont on ne peut pas dire qu'elles soient vendues au Gouvernement ! D'une exigence sans relâche, elles ont défendu leurs idées jusqu'au bout. Leur énorme travail nous a poussés à avancer, et à nous remettre en question – ce fut un plaisir.

Je remercie la présidente de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire, Barbara Pompili, qui insuffle sa méthode de travail à la commission : toujours plus d'exigence en faveur de la transition écologique. Mes remerciements vont aussi à Laurence Maillart-Méhaignerie et à Jean-Charles Colas-Roy, qui furent les piliers de cette loi. Vous l'avez dit : certaines mesures ont été adoptées à l'unanimité, grâce à votre soutien et à votre aide.

Avec émotion, je veux témoigner de mon amitié à nos partenaires et amis du groupe du Mouvement démocrate et apparenté, qui ont chacun leur style – je pense à celui de Jimmy Pahun, ou au vôtre, Bruno Millienne : au tout début de ce projet de loi, il y a presque deux ans, vous y travailliez déjà. Les membres du groupe MODEM ont profondément marqué les débats.

Je remercie le groupe UDI, Agir et indépendants, qui a fait preuve d'une grande vigilance tout au long de l'examen du texte, comme les groupes d'opposition – j'allais dire de partenaires, c'est dire que nous avons su travailler ensemble. Nous nous accordons sur les grandes lignes. Vous nous avez permis de retrouver un équilibre, par votre vigilance, votre souci de l'impact des mesures et de rigueur.

Nous avons la chance d'avoir une ministre remarquable, Élisabeth Borne, qui a fait preuve d'un soutien sans faille, et sans qui la plus grande partie de ce projet de loi n'aurait pu voir le jour; je la remercie, comme Nicolas Hulot, qui m'a confié cette mission, et François de Rugy, qui m'a accompagnée tout au long de ce travail. Merci aux oppositions avec qui nous avons travaillé – M. Wulfranc, je sais que vous avez voté en votre âme et conscience.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion