⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Stéphane Peu

Séance en hémicycle du jeudi 2 novembre 2017 à 21h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Mission cohésion des territoires (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Peu :

Cet amendement fait aussi écho aux états généraux de Grigny. Les quartiers populaires concentrent beaucoup de difficultés et de misère, mais également beaucoup d'énergie et de créativité. Si l'on veut aider comme il le faut sur ces quartiers, il faut bien évidemment en soigner la misère, mais aussi encourager leur énergie et leur créativité. C'est la raison pour laquelle cet amendement, comme le précédent, reprend l'une des propositions de l'appel de Grigny, afin de créer une plateforme nationale permettant à l'État, mais aussi à des acteurs économiques et à des financeurs, de venir soutenir l'énergie et la créativité positives de ces quartiers.

Le Président de la République avait dit qu'il était attentif aux états généraux de Grigny et qu'il recevrait ses acteurs. Ils m'ont fait savoir qu'ils attendent toujours le rendez-vous...

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion