Intervention de François-Michel Lambert

Séance en hémicycle du mercredi 18 décembre 2019 à 21h30
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Après l'article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois-Michel Lambert :

Il y a vraiment une rupture dans l'approche. Certains collègues du groupe majoritaire ont eux-mêmes parlé du passeport produit, instrument incontournable, notamment, dans le bâtiment. Les Pays-Bas ont ainsi mis en place ce passeport pour tous les bâtiments de la zone d'activité 20\20, construite il y a plus de dix ans, et nous, nous n'osons même pas imaginer une expérimentation dans cinq ans !

C'est pour le moins étonnant. Le passeport produit est une approche européenne, soutenue par tous les experts qui nous enjoignent de la mettre en oeuvre, et nous ne pourrions même pas envisager de permettre au Gouvernement de l'expérimenter ? Je le regrette, d'autant que les arguments que l'on m'oppose me semblent très légers. Je maintiens bien entendu mon amendement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion