⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Nicole Le Peih

Réunion du mercredi 27 novembre 2019 à 9h35
Commission des affaires européennes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicole Le Peih :

Monsieur le commissaire, le budget annuel de l'Union européenne a été approuvé ce lundi par le Conseil à la suite de l'accord trouvé, la semaine dernière, par le Parlement. Cet accord consacre une nette augmentation des moyens alloués à la lutte contre le réchauffement climatique. Jusqu'à 21 % du budget total sont accordés à ces mesures. Mais ce budget annuel ne fait qu'annoncer la bataille plus importante relative au cadre financier pluriannuel 2021-2027. Celui-ci traite de l'avenir de l'Union européenne : y inclure des mesures sur le changement climatique est primordial. Pour le Parlement européen, assurer des financements pour ces nouvelles priorités et maintenir ses politiques traditionnelles – je pense à la PAC dont la réduction du budget était prévue – nécessitent que les États membres augmentent leurs contributions. Pouvez-vous nous éclairer sur ces enjeux ? Quelle marge de manoeuvre détiennent les eurodéputés sur la négociation de ce cadre pluriannuel ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion