Intervention de Bénédicte Taurine

Séance en hémicycle du mardi 7 janvier 2020 à 9h00
Questions orales sans débat — Réforme de la politique agricole commune

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBénédicte Taurine :

Monsieur le ministre de l'agriculture et de l'alimentation, le fonctionnement actuel de la politique agricole commune, la PAC, a des effets pervers induits par les modalités de financement de l'agriculture européenne. La PAC est responsable de la diminution du nombre des agriculteurs et des exploitations. À cause d'un système de primes liées à la surface, elle a conduit à une industrialisation des pratiques…

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion