Intervention de Damien Adam

Séance en hémicycle du mardi 7 janvier 2020 à 9h00
Questions orales sans débat — Contournement est de rouen

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDamien Adam :

Je tiens tout d'abord à souhaiter à toutes et tous une excellente année 2020.

Madame la secrétaire d'État, ma question porte sur l'état d'avancement du projet de contournement est de Rouen. Voilà maintenant presque cinquante ans que les Rouennais attendent ce projet indispensable à la poursuite du développement du territoire. Presque toutes les agglomérations françaises ont bénéficié d'une telle réalisation ; Rouen est l'une des dernières à ne pas posséder cette infrastructure.

Le projet autoroutier de deux fois deux voies de 40 kilomètres envisagé à Rouen a pour objectif de détourner vers un nouvel axe à l'est le trafic des véhicules, notamment les camions, qui traversent aujourd'hui la métropole de Rouen et contribuent à sa pollution. Il représenterait donc un gain considérable pour l'environnement. Rappelons que le tracé retenu permettra de préserver au maximum nos forêts et que les terres utilisées feront l'objet de mesures de compensation, au plus près du projet d'infrastructure. Pour les Rouennais, ce contournement permettra de fiabiliser les temps de parcours, de faciliter et de raccourcir les déplacements au quotidien. La qualité de l'air et plus généralement la qualité de la vie seront améliorées dans le centre de Rouen. Ce projet est aussi un gage de développement économique pour l'ensemble de la vallée de la Seine, en particulier pour les zones logistiques et portuaires. Enfin, il favorisera la connexion de la Normandie au reste de l'Europe, par le Nord, en évitant Paris.

Le contournement est de Rouen, reconnu comme prioritaire par le Conseil d'orientation des infrastructures, fait partie des projets retenus dans le cadre de la loi d'orientation des mobilités – LOM – promulguée en décembre dernier. La prochaine étape dans sa concrétisation consistera à lancer la procédure de désignation du concessionnaire chargé de construire la nouvelle autoroute.

Après l'incendie de l'usine Lubrizol, qui a traumatisé les habitants de Rouen et durement touché l'image de la ville, il est indispensable pour notre territoire de rebondir. Le projet de contournement est, s'il était concrétisé rapidement, pourrait constituer un élément essentiel de ce rebond.

Madame la secrétaire d'État, pouvez-vous nous donner le calendrier précis des prochaines étapes du projet et nous indiquer à quelle échéance la procédure de désignation du futur concessionnaire sera lancée ? Il est urgent d'engager cette étape afin de respecter la date de réalisation, fixée à 2024.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion