⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jacques Mézard

Séance en hémicycle du jeudi 2 novembre 2017 à 21h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Article 52

Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires :

Ce que nous essayons de faire, et nous y parviendrons, c'est de trouver une solution équilibrée. Celle-ci est non seulement possible, mais indispensable. Nous n'allons évidemment pas « détruire », comme je l'ai entendu dire, des organismes HLM. Les réactions de l'USH, avec laquelle je demeure en contact régulier, sont normales, et ne constituent d'ailleurs pas une première. M. Pupponi rappelait à juste titre que la chasse aux « dodus » avait été enclenchée à de multiples reprises, sans succès.

Je présenterai donc les choses différemment. Je sais comme vous qu'un certain nombre de structures disposent de trésoreries importantes, et connues pour l'être, quand d'autres connaissent des difficultés, avec des capacités d'autofinancement réduites, voire fragiles. Nous tiendrons compte de cette réalité. Parler de « casse » du modèle HLM ne correspond en rien, je le répète, à la réalité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion