⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean François Mbaye

Réunion du mercredi 15 janvier 2020 à 16h05
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean François Mbaye :

Je voudrais revenir sur la question du Sahel et faire un parallèle entre le sommet international de Pau et les conclusions du forum international sur la paix et la sécurité en Afrique qui s'est tenu en novembre dernier à Dakar. Vous avez développé la stratégie arrêtée à Pau, dont vous pensez qu'elle devrait permettre soit une sortie de crise soit, à tout le moins, une amélioration de la situation. Or, lors du forum de Dakar, le président mauritanien et le président sénégalais ont proposé des conclusions très fortes. Le premier a déclaré que, selon lui, il était primordial que la question du mandat donné à certaines de ses forces par l'ONU, notamment à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), soit elle aussi débattue ; le second, quant à lui, a dit qu'il était anormal que la MINUSMA n'ait pas un mandat plus large pour être en mesure de se défendre en cas d'attaque. Ma question est donc la suivante : lors du sommet international de Pau, la possibilité d'une modification de la position de la Chine et de la Russie au sein du Conseil de sécurité de l'ONU a-t-elle été évoquée ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion