Intervention de Patrick Hetzel

Séance en hémicycle du mardi 21 janvier 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Épreuves du baccalauréat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPatrick Hetzel :

Il reste dix-huit mois avant que les élèves de la génération 2003 passent le baccalauréat. Ils savent que les portes de l'enseignement supérieur s'ouvriront grâce à la qualité de leur travail et à leurs résultats, notamment au baccalauréat.

Au stress habituel lié au passage d'épreuves, il serait bon de ne pas ajouter, à chaque étape de leur parcours, l'angoisse créée par les blocages, les rétentions de notes ou encore les reports d'épreuves. Vous avez la responsabilité de la bonne organisation du service public de l'éducation nationale : les lycéens n'ont pas à être sacrifiés au gré de votre impréparation !

Vous avez malheureusement pris de mauvaises décisions en juin dernier pour le baccalauréat 2019 en créant, pour la première fois dans l'histoire de l'éducation nationale, une iniquité dans le traitement des candidats.

Que comptez-vous faire pour éviter une situation d'échec dont vous porteriez, hélas ! une nouvelle fois la responsabilité ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion