Intervention de Julien Denormandie

Séance en hémicycle du vendredi 3 novembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Après l'article 52

Julien Denormandie, secrétaire d'état auprès du ministre de la cohésion des territoires :

Justement, la réforme de 2018 vise à ce que les allocataires ne paient pas un seul euro supplémentaire. S'agissant de la baisse de 5 euros, nous appliquons une décision qui avait déjà été prise en 2017 – la fameuse politique de rabot – mais n'avait pas encore été mise en oeuvre. Or la réforme de 2018 n'a rien d'une politique de rabot : il s'agit d'une réforme structurelle. Vos amendements visant à mettre en place un taux d'effort constituent également une réforme structurelle.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion