Intervention de François Pupponi

Séance en hémicycle du vendredi 3 novembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Après l'article 52

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Pupponi :

Un problème d'affichage politique se pose. Placer ce dispositif dans la mission « Cohésion des territoires » a du sens puisqu'il adresse un message aux habitants de ces territoires, sur leurs thématiques.

En revanche, l'intégrer à la mission « Travail et emploi » dilue le dispositif, en considérant qu'il concerne tout le monde. Symboliquement, nous avions intérêt à choisir la première option. C'est d'ailleurs pour cela que la commission des affaires économiques s'était saisie du sujet. Ce n'est pas un hasard si elle a voulu respecter l'engagement du Président de la République dans le cadre de cette mission.

J'ai donc du mal à comprendre cette obstination à ne pas voter le dispositif aujourd'hui, alors qu'il pourrait encore évoluer la semaine prochaine ou en nouvelle lecture. Que M. le secrétaire d'État puisse annoncer qu'un effort particulier est fait pour les quartiers prioritaires et que le Président de la République respecte son engagement dans le cadre de la mission « Cohésion des territoires », cela a du sens.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion