Intervention de Laure de La Raudière

Séance en hémicycle du mercredi 22 janvier 2020 à 15h00
Haine sur internet — Article 9

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLaure de La Raudière :

Et voilà ! Nous aurons le même débat lors de la transposition. Il vaudrait mieux partir d'une feuille blanche.

1 commentaire :

Le 08/02/2020 à 12:20, TIGNARD Yanis, TAY a dit :

Avatar par défaut

Imagine Dragons - Believer... https://www.youtube.com/watch?v=7wtfhZwyrcc

-Un orphelin ne réclame pas la charité, la République lui acquiert l'Honneur.

L'honneur est la Liberté de Naissance.

- The harmony of the monotheistic and polytheistic world resides in the faith and the respect that we give to the word of various.The prayers

TAY Republica

-La sagesse de l'ouverture est devant le couvert du silence. Le bavardage dissipe l'oreille

et la parole est le cri des esprits : Le Débat.

-Je regarde l'Histoire, certains font le choix de Fuir: Un défaut mais je préférè rester et me battre: La Fierté

TAY Republica

-Le Destin se construit en l'espace d'une seconde pour celui qui sait attendre le Temps.

C'est la Coordination.

-Le caractère peut évoluer, celui du devoir est de distinguer la barbarie de la stupidité. Le devoir est clairvoyant.

-L'ouvrage se construit en l'espace d'une seconde pour celui qui sait attendre.

TAY Republica

-L'Equilibre : Attendre est le propre de l'absurde et pourtant, la précipitation provoque les bousculades et les victimes.

-Un journaliste qui dénonce les rues. Une femme sur le bord d'une route, qui n'attend point charité, sourit. Cela est l'évolutionnisme.

-Un orphelin ne réclame pas la charité, la République lui acquiert l'Honneur.

L'honneur est la Liberté de Naissance.

-Le présent est une éternité que l'on enterre sous forme de Prévision Prophétique. Le temps est un destin : le présent qui annonce le Présent

-Le temps est un destin : le présent qui annonce le Présent.

Le sens des signes et des majuscules.

Une station spatiale pour forger des connexions ultra-rapides :

Les astronautes à bord de la Station spatiale internationale prévoient d'installer une liaison radio à haute vitesse pour permettre des connexions presque en temps réel avec la Terre.

La mise à niveau du laboratoire Columbus de l'ESA transmettra les données des expériences sur la Station à la Terre presque instantanément.

L'appareil de la taille d'un réfrigérateur se rendra à la Station à bord du 12e navire de ravitaillement Cygnus de Northrop Grumman le 9 février.

L'appareil enverra des signaux de la Station, qui orbite à une altitude de 400 km au-dessus de la Terre, encore plus loin dans l'espace, où ils seront captés par des satellites européens en orbite géostationnaire à 36 000 km au-dessus de la surface.

Ces satellites - appelés European Data Relay System - restent en communication constante avec la même station au sol sur Terre, contrairement à la Station, qui passe de l'une à l'autre car elle fait le tour de la planète toutes les 90 minutes.

Dans la volonté, on y retrouve la notion de combativité. Ce phénomène peut être démultiplié dans le sens du matériel et d’un autre phénomène que l’on surnomme la construction du sens.

En effet, il y a cinq sens pour l’un ; pour d’autres il n’y en a pas : D’où l’intérêt d’y inclure l’aspect de recherche pour donner sous forme de Définition à un problème de rationalité. La combativité est un sens ou une recherche ?

La mort du docteur Li Wenliang, un jeune médecin victime du coronavirus, a été confirmée ce vendredi 7 février par l'hôpital central de Wuhan. Elle a suscité une tempête de réactions en Chine. Arrêté, puis réhabilité, il a été parmi les premiers à révéler l’existence d’une épidémie de pneumonie virale sur le marché aux fruits de mer de Wuhan, fin décembre.

Pour la culture japonaise et chinoise dans la douleur des coréens, les deux sont étroitement liés dû au fait que le seuil n’est pas encore résolu dans le sens théorique du scientifique. Ainsi est né l’embryon : L’amour ne peut être une épreuve. L’amour, donc, est une conséquence ou une sorte de soumission. Alors, pourquoi tant de mathématicien et philosophe, interprète-il l’amour comme réel dans l’irréel.

L’amour n’est pas un sens : Il aurait pu être une passion si l’amour se complétait. Or là, l’amour de passion n’a qu’une part douce d’irréalité ; il y a aucune volupté. Il est charnel. Donc, le sens de l’amour est inclus dans la chair et l’information. Ainsi, l’amour est le plus grand préliminaire du sexe… La combativité s’inclus plus dans un terme d’amitié ou dans l’attribution d’un pouvoir.

Le combatif ne s’oppose pas au sexe, ni d’ailleurs à l’amour : Mais le combatif sépare l’âme du corps. Il y a le bestial ! Chacun a son sens de l’interprétation pour le prénommer. Ainsi, le platonique n’est ni vérité, ni certitude. Il y a un cheminement. On parle des filtres d’amours en magie ; un scientifique dans sa juste raison, dénoncera l’humide de la femme et l’impuissance métaphysique de l’homme. La femme n’a pas besoin d’une lueur pour se donner à un mâle ; l’homme lui a besoin d’une lueur, de cours et d’un amour. La femme est une symboliste, l’homme n’a pas cet attrait de découvrir…

Tous les hommes ne sont pas des mâles et c’est ainsi que la femme créa la réunion de groupe : Si la pomme est liés à la discorde, cette différence s’appelle le lien du poète. L’érection n’est pas taboue, et c’est ainsi qu’est né cet art de la pomme face à la discorde : La Psychologie est incapable de donner un profil de la fille facile et du mâle.

Alors, ce débat pourrait être éternel si il n’y avait pas les choses courantes : Les êtres semblent donner la volonté de rassembler leurs idées autour d’une volupté… aucunes ne semblent être commune malgré leur nombre limité. Ainsi le corps n’est pas un outil pour le crime ; dans le mille, cette prostitution est sujette à la torture, à la vente et au marketing. Nous le savons, vous le savez ! Le média est bien plus qu’un outil de télécommunication ! C’est le monde secret des réponses autour de cette illusion qu’être devenu bien plus qu’une ombre à la solde de « pions ignorants » ignorant les parfums secrets des reines et de leurs agents… Dans la volonté, il y a deux forces : L’électrique et le cerveau.

Ainsi, bien plus qu’une apparence ! j’ai aperçut l’intérêt de cette certitude : Politiquement, il n’y a pas de taupes ! Des mouchards, hum… Bien plus, c’est l’espionnage ! Un monde où la mort est un camouflet au même titre que la personnalité : Des traînées de pétrole s’échappant du « prestige ». Ainsi, la nature de l’Homme n’est pas de prévenir sur les coups que peuvent recevoir ses femmes devenues des filles de joie. Il y a-t-il un intérêt à les fréquenter ou alors, juste pour leur donner des cours de tuyauterie. Les mouchards sont plus efficace de l’espace, chaque puissance possédant son propre satellite d’observation ; Le scientifique est le fou et le géographe devint le cavalier d’un vaste échiquier : La géopolitique en est toujours à ce coût que procure un tournoi de joueurs. On peut parler des gènes mais il y a le goût du physique. Bien que les problèmes ne soient plus ; car en amour comme en sciences, on fait à cet appel de données. Être ou La conscience devenu"e" au cœur de l’information. Pourtant, l’éprouvette a enrayé la peste ou d’autres maladies : C’est logique, l’éprouvette a donné l’existence à l’embryon auprès de l’ovaire. Le mythe d’un homme et d’une servante qui donne à une femme d’être une mère. La science a écartelé la jalousie des hommes et des femmes pour laisser place à ce fait : Guérir. C’est noble mais tel est le terrible. Une petite mouette volant sur l’onde criant et jouant à travers l’espace. Découvrir notre chaînon s’est ici ; le danger s’est là-bas. Cette information n’est pas liés à l’érection ; ainsi il existe le secret médicale pour le bien de l’individu : L’amour et le travail sont deux horloges. J’ai eu peur de ne pas y parvenir ; peur d’être timide. Mais, j’ai eu la violence sur moi-même, et comme beaucoup, je l’ai attribué à la claustrophobie. Mais, j’avais conscience du mal. Pour ne pas craquer être simple, et là de vieilles légendes, me sont revenu : J’ai hait l’homme mais pas ces livres. Je n’étais pas sociable car j’avais honte. Ainsi si, la philosophie s’est greffée à l’amour, au désir et au sexe ; Les mathématiques et la biologie ont conçu ce fait sur les résultats de la molécule physique, les atomes et de l’observation de l’astronomie : Les géopolitiques, l’espace et l’histoire. La vie est au sein d’un infiniment grand et d’une minuscule électrique : Le ciel et l’espace. L’histoire du petit s’implose au sein d’une ligne dans le fait que la gravité est le déclencheur de l’arc électrique. La hauteur donne des indications sur le volume et la masse.

La tempête n’a rien laissé que son propre spectre : Mais quelle soit électrique ou matière ; elle est avec la gravité, la formation du ciel céleste. La ligne du néant donne un parallèle avec le temps pour le vide. Les scientifiques confondent la cellule et le centres d’où ces interminables réunions sur la créativité de l’univers. Ainsi ce parallèle est donné par l’étendu et les différentes sources de luminosité sont définies sur le fait de l’étendue.

Une nouvelle étude de la NASA montre qu'un courant océanique majeur dans l'Arctique est plus rapide et plus turbulent en raison de la fonte rapide de la glace de mer. Le courant fait partie d'un environnement arctique délicat qui est maintenant inondé d'eau douce, un effet du changement climatique d'origine humaine.

En utilisant 12 années de données satellitaires, les scientifiques ont mesuré comment ce courant circulaire, appelé le Beaufort Gyre, a équilibré de manière précaire un afflux de quantités sans précédent d'eau froide et fraîche - un changement qui pourrait modifier les courants dans l'océan Atlantique et refroidir le climat de Europe de l'Ouest.

Le gyre de Beaufort maintient l'environnement polaire en équilibre en stockant de l'eau douce près de la surface de l'océan. Le vent souffle le tourbillon dans le sens des aiguilles d'une montre autour de l'ouest de l'océan Arctique, au nord du Canada et de l'Alaska, où il recueille naturellement l'eau douce de la fonte des glaciers, du ruissellement des rivières et des précipitations. Cette eau douce est importante dans l'Arctique en partie parce qu'elle flotte au-dessus de l'eau chaude et salée et aide à protéger la glace de mer de la fonte, ce qui contribue à réguler le climat de la Terre. Le tourbillon libère ensuite lentement cette eau douce dans l'océan Atlantique sur une période de plusieurs décennies, permettant aux courants de l'océan Atlantique de l'emporter en petites quantités.

Mais depuis les années 1990, le tourbillon a accumulé une grande quantité d'eau douce - 1 920 milles cubes (8 000 kilomètres cubes) - soit près du double du volume du lac Michigan. La nouvelle étude, publiée dans Nature Communications, a révélé que la cause de ce gain de concentration en eau douce est la perte de glace de mer en été et en automne. Ce déclin de plusieurs décennies de la couverture de glace de mer estivale de l'Arctique a laissé le gyre de Beaufort plus exposé au vent, qui fait tourner le gyre plus rapidement et emprisonne l'eau douce dans son courant.

Les vents d'ouest persistants entraînent également le courant dans une direction depuis plus de 20 ans, augmentant la vitesse et la taille du courant dans le sens horaire et empêchant l'eau douce de quitter l'océan Arctique. Ce vent occidental qui dure depuis des décennies est inhabituel pour la région, où auparavant, les vents changeaient de direction tous les cinq à sept ans.

Les scientifiques ont surveillé le gyre de Beaufort au cas où le vent changerait de direction. Si la direction devait changer, le vent inverserait le courant, le tirant dans le sens antihoraire et libérant l'eau qu'il a accumulée en même temps.

"Si le Beaufort Gyre devait libérer l'excès d'eau douce dans l'océan Atlantique, il pourrait potentiellement ralentir sa circulation. Et cela aurait des implications à l'échelle de l'hémisphère pour le climat, en particulier en Europe occidentale", a déclaré Tom Armitage, auteur principal de l'étude et scientifique polaire au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie.

L'eau douce rejetée de l'océan Arctique vers l'Atlantique Nord peut modifier la densité des eaux de surface. Normalement, l'eau de l'Arctique perd de la chaleur et de l'humidité dans l'atmosphère et coule au fond de l'océan, où elle conduit l'eau de l'océan Atlantique Nord vers les tropiques comme une bande transporteuse.

Ce courant important est appelé la circulation de renversement méridionale de l'Atlantique et aide à réguler le climat de la planète en transportant la chaleur de l'eau réchauffée par les tropiques vers les latitudes septentrionales comme l'Europe et l'Amérique du Nord. S'il est suffisamment ralenti, il pourrait avoir un impact négatif sur la vie marine et les communautés qui en dépendent.

"Nous ne nous attendons pas à la fermeture du Gulf Stream, mais nous nous attendons à des impacts. C'est pourquoi nous surveillons le gyre de Beaufort de si près", a déclaré Alek Petty, co-auteur du journal et scientifique polaire au Goddard de la NASA. Space Flight Center à Greenbelt, Maryland.

L'étude a également révélé que, bien que le gyre de Beaufort soit déséquilibré en raison de l'énergie ajoutée du vent, le courant expulse cette énergie excédentaire en formant de petits tourbillons circulaires d'eau. Bien que la turbulence accrue ait contribué à maintenir le système en équilibre, elle a le potentiel d'entraîner une fonte des glaces supplémentaire car elle mélange des couches d'eau froide et fraîche avec de l'eau salée relativement chaude en dessous. La fonte des glaces pourrait, à son tour, entraîner des changements dans la façon dont les nutriments et les matières organiques dans l'océan sont mélangés, affectant considérablement la chaîne alimentaire et la faune dans l'Arctique. Les résultats révèlent un équilibre délicat entre le vent et l'océan alors que la banquise recule sous le changement climatique.

"Ce que cette étude montre, c'est que la perte de glace de mer a des impacts très importants sur notre système climatique que nous venons de découvrir", a déclaré Petty.

La loi n'est pas un symbolisme, elle est une force concrète. L'immuable n'est pas un symbolisme, il est un débat.

La société est une multitude de sœurs et de Frères ignorés.

La charité est la définition de l'échec égalitaire.

La mésaventure du citoyen est d'apprendre par ces illusions. Sans sombrer dans la tyrannie, il doit s'aventurer dans une discipline propre.

Cela peut paraître dur mais la différence ne doit pas créer l'inégalité.

Même si le terme de charité l'adoucit.

Le caractère peut évoluer, celui du devoir est de distinguer la barbarie de la stupidité. Le devoir est clairvoyant.

Cet appel des policiers à manifester le 14 octobre 2015 fait suite au drame du 5 octobre dernier, à l’occasion duquel un policier a été très grièvement blessé en service, par un condamné en état d’évasion. L'USM partage la très vive émotion et l'inquiétude de la famille et des collègues de ce policier.

L’USM déplore cependant que cette émotion donne lieu à une polémique stérile visant à opposer artificiellement police et justice. Une telle opposition n’est nullement représentative des relations quotidiennes entre magistrats et forces de l’ordre.

L’USM est consciente de l'investissement de l'ensemble des policiers et gendarmes pour exercer leurs missions dans un contexte d'effectifs très contraints et de conditions de travail éprouvantes.

Elle rappelle que les magistrats appliquent des règles de procédure pénale et d'application des peines fixées par le législateur, en considération des éléments qui sont portés à leur connaissance et en fonction des moyens dont ils disposent, largement insuffisants.

Elle rappelle l'utilité et l'efficacité des aménagements de peine s'ils sont préparés, suivis et contrôlés. Elle regrette que les moyens réels octroyés aux services de l'administration pénitentiaire soient toujours aussi insuffisants, sans commune mesure avec la lourdeur de leurs missions.

Elle s'oppose à toute réforme prise sous le coup de l'émotion.

Elle sollicite, depuis de nombreuses années, une réflexion commune de l'ensemble des syndicats de magistrats et policiers et associations de gendarmes sur leurs préoccupations respectives. Elle regrette que les ministères de l'Intérieur et de la Justice soient jusqu'à présent restés sourds à ses demandes.

Elle déplore que le rapport du groupe de travail présidé par Jacques Beaume sur la procédure pénale en juillet 2014 ne soit toujours pas suivi d'effet, alors qu’il comporte de nombreuses propositions de nature à améliorer la qualité et l'efficacité des enquêtes.

Il est urgent de donner aux magistrats et aux services de police et de gendarmerie les moyens effectifs d'exercer pleinement leurs missions respectives et de favoriser un dialogue constructif et serein, hors de tout dogmatisme politique, entre deux ministères exerçant des pouvoirs régaliens essentiels à la démocratie. Comment différencier l'opinion de la secte... L'adhérent du fanatique...le travailleur de l'escroc... L'avare du dépensier...?

L'esprit de liberté est un esprit qui est emprunt à la naïveté de l'émoi. Il est fragile et se console d'un rien sur l'échelle de la vie. Il est naturel et humble... Sa diversité est un affront et pourtant il consiste à dire une réalité fragile et menaçante devant la Tyrannie et ses sbires: La Justice pour Tous pour le Lion tout comme pour le Rat. Pour Georges Orwell et Malabar le cheval et benjamin l'âne. Voilà être au milieu d'un peuple s'est pas la garantie d'une opinion, cela est pour certains un crime, moi je vous avoue que par moment. Mais voilà pour certain(e)s s'est le Roi ou la Reine ou autres, il s'agit de l'opinion. Le parfait est il accessible ? L'imparfait est il lié à la Richesse ? Toujours est il un rempart à l'injustice ? L'amitié ne ruine t'elle pas l'espérance devant la Trahison et la croyance ? Tant de questions qui ont trouvé des réponses... Mais le crime est collectif car le caractère n'est pas l'unisson: Le personnel est trop lié à l'ensemble... Quand on tue une Femme ou un homme; c'est tout un aspect de l'harmonie qui s'évapore de la pensée... L'esprit de liberté est universel dans la foi d'une vision, qu'en est-il du ventre ? Ce n'est pas la liberté qui a détruit les civilisations; ce sont nos ventres affamées devant l'échelle de l'abondance. Et pourtant l'amour est la plus belle des liberté et c'est en cela que certains peuvent se prétendre plus libre et autonomes que certains. Cette liberté de l'amour est certes idiote mais après tout, elle est la plus digne des révolutions.... En Hommage, à l’expression de la vie même si on peut dire que cela est emprunt à la naïveté de l'émoi.

Je t'aime, comme l'aurore se donne au jour.

Je t'aime comme le crépuscule engendre l'imaginaire.

Je t' aime comme une étoile s'épanouie dans l'univers.

Je t'aime comme un être s'attache à un semblable.

Je t'aime tout simplement dans la clarté d'une lumière.

Ainsi Parlait Zarathoustra: L'amour est-il la malédiction de l'Homme...? L'amour n'est pas un mirage et il est égnimatique. Tel Dieu, on lui donne une image par des étiquettes... Dans Ainsi Pärlait Zarathoustra, L'auteur décrit un Etre-Humain cherchant l'oubli mais qui est envahi de découvertes, de curiosité et de Jugements... Alors, il retourne dans la société ayant réussi à cicatriser ses plaies lors de sa méditation dans la caverne... Est-il maudit d'avoir voulu chercher ou est-il naïf d'avoir voulu atteindre l'innacessible exorcisme: A t'il voulu donner une formule sur l'essence de la conciensce. En tout cas, il a engendré une peur et on l'a bléssé dans l'amour propre de son Humanisme... Oui à la Gréve... Rien ne sortira de le plaindre car finalement, il est à l'origine d'une source aussi intarisable que l'echo de l'infini car au delà de la lumière: Il est un Lancelot du Lac de la Connaissance et de l'Ignorance... L'Amour est tout comme L'Invisible au dela du Bien et du Mal et c'est pour cela qu'il y a un ver prénommé Pécher dans le coeur de la Sensibilité prenommé la Faim et la Convoitise d'Autrui: La peur est naturel mais le désir doit comporter des régles et une justice pour éviter l'Esclavage, la Torture et les Viols... Ainsi est encore et toujours La Démocratie du Clan des Mouettes... Telle dans les mythologies,ivres, libre à chacun d'en interpréter le sens, chacun dans le gouffre d'Hadés peut écrire l'Histoire qu'en est il réellement du Destin. Cette phrase est une suite à notre dialogue car j'aimerai entretenir un dialogue écrit... La République. Il faut reconnaitre que si ils et elles sont parti(e)s; c'est que nous avons cru pouvoir créer un jardin... Il reflétè nos cauchemars et nos rêves finalement sont bien sombres: il reflétè l'orgueil de notre vanité. Tout comme les elfes, nous sommes aux portes de l’échec. Nos grands regrets finalement s'est éprouvé la faim d'une source de vie prénommé l'Existence.... Au mois de mai 1877, le général britannique Gordon Pacha devient gouverneur de la province équatoriale de l'Egypte, et ce jusqu'en 1879. Durant son mandat, il soumit le Soudan oriental à la couronne britannique, lutta contre la traite des esclaves dans les colonies, et mit fin à la révolte qui grondait au cœur du Darfour. Il meurt à Khartoum, au Soudan, le 26 janvier 1885, lors de la prise de la ville. Non au viol physique et morale...Rabah (Rabih az-Zubayr ibn Fadl Allah ou Rabih Fadlallah) (vers 1842 - 1900). Seigneur de la Guerre au Soudan et trafiquant d'esclaves, il devint sultan du Bornou en Afrique centrale, jusqu'à la conquête du Tchad par les Français. Oui à l'écoute et à la Liberté... Etre libre s'est être soi et c'est pour cela qu'il faut une justice face aux pensées autoritaires et démocratiques s'appelant Dictature du Mot.

Quand je vois ça... Il y a une rumeur qui se propage en moi et que je prononce Chair de Poule... C'est un sentiment et si cette photo est une sorte de chair de poule infime et que Spinoza appelle Essence... C'est une sensation physique et charnel prénommé Chaos et qui semble dire que le vide est une multitude de facettes vivantes et énergétiques prénommé La Nuit: Ainsi Naquit l'essence du Jour, Création de Yahvé... Voir le romantisme de la Genese... Le Juge süpreme de la république de l'Olivier. Alors, Certains de ces personnes vont applaudir que chaque mot est un préjugé... Cela est l'opinion qu'elle soit blanche ou noire, libre ou contrainte...

L'opinion s'est aussi de dire de Non à certaines choses et cela est le Libre-arbitre: D'où, la nécessité d'une Justice apte, libre et établi sur le sens de préjugé... Le fait est de dire que l'avenir est ainsi..; de figues et de raisins; Etre libre s'est être soi et c'est pour cela qu'il faut une justice face aux pensées autoritaires et démocratiques s'appelant Dictature du Mot. Et bien non car nous serions retourner dans le fanatisme de la chair engendré par la secte :Il faudra Dire Non à l'esclavage, à la torture et au viol physique et morale. Cela est combat individuelle et collectif de l'Essence: Oui à la Grève, à l’écoute, à la Justice et à l'expression du vote Universelle par l'individu propre et sur le fait aussi d’être venu dans un monde où l'imparfait du présent rime avec

cohabitation spirituelle du corps et de l’Appétit: La poésie de l’espèce et du patrimoine culturelle. Non à l'Esclavage...

La magie n'est pas un remède et l'inquisiteur n'est pas une Source voilà l'Expression de Liberté de la Laïcité... L'Avenir de ceux qui renie(nt) d'être des Dieux malgré leur Science... La folie de la jeunesse est le propre de l'age et l'enseignement est le phare des chiffres... TAY de Toulouse. Aimer rime avec le mystère de l'ombre: certains le poursuivent sans l'atteindre, d'autres le vivent sans le voir et puis il y a la métamorphose: l'ombre métamorphosé en âme ou bien l'inverse dans le Styx... Cela est le Bien et le Mal dans le Commencement de la Création des Hommes et des Amazones... Et puis la Femme engendra l'Amour et l'Amour se dispersa en une Discorde: L'Amitié et la Jalousie. L'Histoire des Anges, des Démons et de la Créativité, à vos plumes enfants de la Créativité et l'oubli du Sens. Naissance du Pardon dans l'Amour: Voilà notre histoire, peuples du Bien et du Mal... Nuisible et projecteur des rongeurs, certes.... Le massacre de Brebis est ... Pourtant,le seuil n'est pas franchi; l'Homme devra dans l'avenir savoir catalogué son savoir à celui du ventre: Pour entretenir une arche ou une société, il faut un droit à la survie pour l'animal tout comme pour le consommateur...

Aimer rime avec le mystère de l'ombre: certains le poursuivent sans l'atteindre, d'autres le vivent sans le voir et puis il y a la métamorphose: l'ombre métamorphosé en âme ou bien l'inverse dans le Styx... Cela est le Bien et le Mal dans le Commencement de la Création des Hommes et des Amazones... Et puis la Femme engendra l'Amour et l'Amour se dispersa en une Discorde: L'Amitié et la Jalousie. L'Histoire des Anges, des Démons et de la Créativité, à vos plumes enfants de la Créativité et l'oubli du Sens. Naissance du Pardon dans l'Amour: Voilà notre histoire, peuples du Bien et du Mal...On oubli que le phare. C'est un symbole que l'Homme peut avoir peur des éléments. Des Hommes qui ont acquis le temporel de ceux qui peuvent prétendre avoir lutter dans l'Espérance et la Liberté, Mesdames !

La dame blanche

Sous le couvert d'une flamme, je te pleure.

Sous le couvert d'une espérance, je te bénie.

Sous le couvert d'un chapiteau, je suis à ses cotés.

Dans le silence de la vie, tu mérite la lumière.

Ce combat est le tien mais je serai ton glaive.

Sous le couvert de la justice, je suis à ses cotés.

Elle est faites, et l'imparfait se conjugue.

Elle est ainsi, et elle est un prénom.

Sous le couvert de la mémoire, je me rappelle.

et,

Fille de Lune

Elle court vers la pierre des rondes.

Autour du vieux qui soutient le monde,

Elle cueille les pommes-Hyspérides.

Vertes prairies s'écoulent sous les ides.

Parcours l'échine du vieux Nérée...

Ton visage s'assombrit à l'orée

Du soleil; Ta lune disparait...

A l'orbite du point Zénith.

La caverne n'est point ton refuge.

Tu puise ta force dans le déluge.

La Terre et le ciel se purge de

l'échec et mat du parcours

Divin de l'ibis rouge. Soixante-quatre

fît naitre un réel Dante: Cinq sens...

"Rébellion contre les Dieux" me sourit l'enfant.

La mauvaise foi

La mauvaise foi fait violence à la vérité, mais d'une manière qui en fait une espèce particulière de mensonge. Tout mensonge, en effet, n'est pas manifestation de mauvaise foi, et sans doute faut-il commencer par tenter de saisir ce qui est propre à cette dernière.

Le terme de "foi" nous indique probablement où chercher : du côté de ce qui a trait à la confiance, et sans doute aussi à la reconnaissance et à l'aveu. Le mensonge prend la forme de la mauvaise foi lorsqu'il est refus entêté de reconnaître une évidence, quelque chose qui, manifestement, est. C'est précisément ce genre de choses : ce qui se voit immédiatement, ce qui peut seulement se constater, qui paraît bien constituer l'objet propre de la mauvaise foi ; autrement dit, ce qui appelle comme attitude adéquate la reconnaissance, l'admission et/ou l'aveu : ce à quoi l'on peut et doit se fier. La mauvaise foi est peut-être même la seule façon de ne pas admettre l'évidence sans sombrer pour autant dans la pathologie. Elle consiste à refuser ce qui ne peut pas l'être, en une sorte d'ultime recours contre le désagrément imposé par la réalité, la volonté opposant son entêtement à l'entêtement des faits.

Faut-il alors y voir une sorte d'affirmation ou de désir de toute-puissance ? En un sens, oui, puisqu'il s'agit de ne pas supporter que quelque chose, qui pourtant me concerne, puisse exister, tranquillement et ouvertement, dans une absolue indifférence à l'égard ce qui me convient, me plaît, m'arrange. Et il ne s'agit pas seulement de ne pas le supporter, mais bel et bien de l'annuler, de faire en sorte que la chose en question n'existe pas pour moi, par-delà son irritante persistance à exister "objectivement" : je puis décréter qu'elle n'existe pas pour moi, et que ni mes paroles ni mes actes ne s'en trouveront modifiés. Faire preuve de mauvaise foi serait ainsi le contraire de "prendre acte", "prendre en compte", en un mot "assumer" (littéralement : prendre à soi, pour soi, avec soi, admettre, s'approprier).

C'est pourquoi la mauvaise foi atteint son paroxysme, devient une véritable manière de vivre, et prend un sens pleinement philosophique, lorsque elle porte, non plus sur tel ou tel acte ponctuel et isolé, mais sur la volonté elle-même et son pouvoir de décision. C'est ce qu'a bien compris Jean-Paul Sartre, semble-t-il, en appelant "mauvaise foi" l'attitude qui consiste à mettre nos actes sur le compte de quelque chose d'extérieur à nous (la nature, les circonstances, une "essence" qui nous définirait une fois pour toutes...), et donc à nier que nous en sommes les vrais auteurs et que nous devons en répondre. Car alors, nous retournons notre volonté contre elle-même, "voulant ne pas vouloir" en quelque sorte, décidant que nous ne décidons pas, et nous acharnant à nier un pouvoir que nous sommes pourtant en train d'exercer à l'instant même où nous le nions. Attitude qui réalise toute sa pureté lorsque nous revendiquons la paternité de nos actes si ces derniers sont gratifiants, et la rejetons lorsqu'ils sont plutôt sources de reproches...

Une chose semble sûre : à celui qui se cantonne dans cette posture, il n'y a pas grand-chose à dire... La mauvaise foi, par nature entêtée et d'une inventivité infinie, empêche tout dialogue. Ce qui ne doit pourtant pas empêcher de dialoguer à son sujet, avec bonne volonté et en toute bonne foi.

Le nid

Dans ce fragile nid que le zéphyr balance,

Je vois tant de bonheur, d'allégresse et d'amour,

Pensive je me dis: Tendre et frêle famille,

Que le Dieu protecteur des champs et des oiseaux

Fasse que dans ces lieux un jour pur toujours brille,

Que jamais de ces fleurs n'approche la faucille,

Que la serpe jamais n'outrage ces berceaux!

Arbres hospitaliers! prêtez-leur vos ombrages;

Sur eux avec amour penchez vos bras amis:

Non, par moi vos secrets ne seront point trahis,

Et seule, chaque jour, rêvant dans ces bocages,

Je viendrai visiter sous vos légers feuillages

L'asils où j'ai compté quatre faibles petits.

Laissez-moi retrouver près de l'antique chêne,

Sur l'arbre aux blanches fleurs, la couche aérienne,

Le duvet suspendu sous les discrets rameaux

Où l'aile de leur mère et la mousse et la laine

A leur débile enfance offrent un doux repos.

Oui, voilà ce réduit de fragile structure,

Ce berceau balancé dans des flots de verdure

Entre l'or des guérets et l'azur d'un beau ciel,

Miracle ingénieux de l'amour maternel

Et chef-d'oeuvre de la nature!

Mais quoi! je le revois vide et silencieux!...

Les hôtes qu'enfermait son sein mystérieux

De quelque être méchant sont devenus la proie!...

Hélas! hier encor, quand je quittai ces lieux,

Dans cet étroit réduit que de paix, que de joie!

La mère, tout entière à ses soins empressés,

Accourait, rapportant le ver et la chenille

Qu'appelaient par leurs cris ses enfans délaissés,

Et le père, en chantant, surveillait sa famille,

Ses petits, doux trésors, l'un sur l'autre pressés,

Plus de chants, plus d'amour, hélas! sous l'aubépine;

Une main sacrilège, effeuillant ses rameaux,

A ravi ses concerts à la branche voisine,

A ce nid ses tendres oiseaux.

Peut-être quelque enfant au coeur impitoyable,

Sourd à leurs cris plaintifs, de remords incapable,

S'applaudit maintenant de son lâche larcin,

Et nous les trouverons demain, là sur le sable,

Livides, morts de froid, de souffrance et de faim,

Peut-être quelque bête affamée et cruelle

A surpris avant l'aube, à l'heure du sommeil

La mère et ses enfants endormis sous son aile.

Pauvres innocents, quel réveil!...

Hélas! si, préservé par sa fuite soudaine,

Un d'entre eux, maintenant, des autres séparés,

Dans les bois d'alentour, faible et volant à peine,

Va plaintif, solitaire et bien loin égaré.

Timide voyageur, tout l'effraie et l'étonne;

Désolé, palpitant, il va, pauvre petit,

Cherchant dans l'horizon les cieux qu'il abandonne,

L'abri du frais vallon où naguère il naquit,

Et l'arbre où sous les fleurs se balançait son nid.

Félicie-Marie-Émilie d' AYZAC (1810-1891)

Une nouvelle forme d'expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique mais l'attrait du timbre.

Le silence est une source de confusion quand les bruits de l'alentour le couvrent d'une carapace auditive, qui n'est plus sienne.

Tel une lettre sans timbre mais comportant une adresse sera expulsé au profit de lettre vierge comportant des timbres... c'est ainsi que naquit l'aspect premier du bug informatique... Big Chill est ainsi une forme de sauvegarde de l’instinct premier des choses sur l'aspect de Destin établi... L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment dans une configuration de timbre car celui implique un aspect de valeur dans la mémoire, alors que l'adresse peut toujours elle être renvoyé par l'attrait d'un changement de valeur dans l'aspect immobilier, cela est le Big Rip, un scénario catastrophique où l'Univers est détruit en un temps fini.

Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale... Voilà la vision de l'Humanité en terme d'informatique sur l'aspect de propriété d'envoi de formule de politesse d'un lieu A vers un lieu B par l'intermédiaire de satellites géostationnaires... Ainsi, L’hypothèse d’une mort thermique universelle provient des idées de William Thomson, en 1850. Elle résulte de l’extrapolation à l’ensemble de l’univers de la théorie de la thermodynamique, en particulier des considérations sur la perte naturelle d’énergie mécanique, telle qu’elles résultent du premier principe de la thermodynamique.

Pourtant dans un aspect de réel et d'observation sur l'état de Santé de notre communication visuelle, il réside l'aspect de l'éclair que je désigne par cette formule savante: c est la vitesse de la lumière, K / a2 la courbure spatiale, G la constante de gravitation et ρ l'ensemble des densités d'énergie des différentes formes de matière qui emplissent l'univers. La courbure spatiale représente la forme géométrique de l'espace...

Comment définir un espace temps à une enveloppe indiquant une adresse qui n'existe plus quand celle ci ne comporte plus de timbres... Oui, L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment. Dans ce cas, l'Univers s'étendra et se refroidira, devenant éventuellement trop froid pour abriter la vie. Pour ces raisons, ce scénario est parfois appelé Grand Gel... L'adresse est tout comme le timbre... Bien sur; elle est liée à l'enveloppe... Il fait également allusion au fait qu'il existe... Au contraire d'une enveloppe sans timbre qui ne trouve intérêt que dans le contenu de sa lettre...

Ainsi une Lettre avec ou sans timbre qui comporte une adresse est de l'importance de la densité d'énergie moyenne de l'Univers ainsi que de ses propriétés géométriques, sa courbure spatiale. Interviennent aussi certaines propriétés des différentes formes de matière qui emplissent l'Univers, en particulier leur pression: Qu'elle soit Orale, écrite ou informatique...

L'expansion s'arrête par définition quand le taux d'expansion H est nul. Cela ne peut se produire que si la courbure spatiale est positive ou éventuellement si la densité d'énergie totale devient négative. Cette dernière hypothèse étant a priori peu réaliste, seul le cas d'une courbure spatiale positive est susceptible d'être à l'origine d'un arrêt de l'expansion de l'Univers. Cependant, même si la courbure spatiale est positive, il n'y a pas nécessairement d'arrêt de l'expansion : il faut pour cela que la densité d'énergie totale décroisse suffisamment vite pour que le membre de droite de l'équation ci-dessous s'annule.

Ainsi, Le taux d'expansion de l'Univers, noté H, ne se résume pas à une lettre mais l'importance de transmettre une lettre d'un expéditeur à un destinataire équivaut à cette formule de vie que représente La Vie, la Force et l'Amour. Le sens, même du survivre dans Le destin de l'Univers... On ne sait jamais comment le destinataire répondra à la lettre reçu... Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale...

L'Homme arrête sa réflexion; il ouvre sa fenêtre

pour laisser l'air pénétrer la pièce...

Il laisse ses ides et idées, s'envoler et

s'évaporer devant un pot de fleur:

Il s’étend sur le parquet... L'homme

fixe le plafond et replonge dans le calme.

Une femme traverse son esprit

et puis un désir de reconquête enflamme

le cœur du déchu... Et puis alors le masculin

du désir s'éveille dans le ventre de cet homme,

qui devient "cette homme"

Le Clans des mouettes se prononce différemment

du Clan des mouettes... L'Homme pousse un profond

soupir et fixe l'Horloge... Un rendez vous est prévu

sur ce sens de l'aiguille entre le masculin et le féminin;

entre le pluriel et le singulier ainsi Tel le décrit Platon

dans la caverne; l'orthographe assimile l'hermaphrodisme

par le son et l’ambiguïté du temps...

Il lui reste dix minutes à se reposer... Puis deux ou même

trois minutes après, il décide de quitter son appartement...

Car, l'avance est une source de tranquillité... Il se reflete

dans un miroir qu'il appelle photographie; son ombre se mélange

à la substance créative de nuages. Fier d'avoir déjouer

pour un instant, la prophétie du cabinet noir et de l'Homme

pressé. Oui, il savoure d'avoir traversé les rives du Jourdain;

Un nouveau baptême enflamme son cœur. Il prie pour les ombres

et les vivants qui accompagne ces ombres. il décrit l'adversité

à venir mais celle ci n'est que soulagement devant le triomphe

de l'espérance Libérée... Le Testament n'est qu'un aspect

de son héritage; il laisse l'empreinte d'un art sur l'obscurantisme.

Dans le tréfonds d'un puit, il est l’âne qui est remonté de la

poussière qu'on lui jetait.

Une femme traverse son esprit

et puis un désir de reconquête enflamme

le cœur du déchu... Et puis alors le masculin

du désir s'éveille dans le ventre de cet homme,

qui devient "cette homme".

Souviens toi d'elle, cette douce vierge apeuré par le sang et la douleur

mais ivre de marcher et de courir, défiant l'Horizon de son arrogance.

elle est loin d'être morte dans le fait de grandir, devenue femme qu'elle

est une douleur qui ne s'estompe pas: celui du Siège. Oui, Marcher.

Souviens toi de toi, ce jeune libertaire qui voulait devenir

archéologue des pierres et qui devient comme

L’Anticonstitutionnellement. L'Inconstitutionnellement se mue en jalousie

et en prophétie antique sur le progrès et la persécution...

Moi, j'ai évolué dans une forme de sympathie ayant une forme de compassion;

ces paraphrases de discours sont les premières étapes qui conduisent les

hommes physiques vers l’exéma et qui les éloigne du sens de morale,

puis de pardon. La Constitution morale est tout comme une goutte d'eau.

Elle s’avère selon le caractère être une source d'océan et pour d'autres,

un chuchotement conduisant à la folie... Construite est ma conscience...

POUR AMANDINE ET LES PEUPLES :

TÉMOIGNAGE DU

CITOYEN TIGNARD YANIS

ALIAS

TAY

La chouette effraie

POUR LA JUSTICE ET LA LIBERTÉ...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion