Intervention de Mohamed Laqhila

Séance en hémicycle du vendredi 3 novembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Après l'article 52

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMohamed Laqhila, rapporteur spécial de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

L'enjeu est un peu le même que celui de l'amendement précédent.

Le ministre a installé un groupe de travail sur le sujet. Il ne nous paraît pas légitime d'ajouter des indicateurs aux outils existants.

Avis défavorable à titre personnel, cet amendement n'ayant pas été présenté en commission.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion