Intervention de Aurélien Pradié

Séance en hémicycle du mercredi 29 janvier 2020 à 15h00
Protection des victimes de violences conjugales — Article 9

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAurélien Pradié :

À l'issue du Grenelle des violences conjugales, le Premier ministre a clairement indiqué qu'il fallait envisager la saisie systématique des armes dès lors qu'il y avait danger. Je regrette de le dire, mais il y a tromperie sur la marchandise ! Nous sommes très loin de la saisie systématique des armes, puisque nous débattons du fait de savoir si l'officier de police judiciaire « peut » ou « doit » les saisir ! Nous parlons pourtant de situations d'extrême danger pour les femmes !

Vous nous expliquez très sereinement, madame la rapporteure, qu'il serait ennuyeux de devoir sélectionner les armes au domicile d'un auteur potentiel de violences… Mais il faut bien évidemment les saisir toutes !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion