Intervention de François Ruffin

Séance en hémicycle du jeudi 30 janvier 2020 à 9h00
Congé de deuil en cas de décès d'un enfant mineur — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Ruffin :

Nous pourrions également prévoir, comme le propose Mme Mauborgne, le don de jours de congé. Pourquoi pas ? Je ne vois pas pourquoi l'un remplacerait l'autre ! En tout état de cause, rien de tout cela n'effacera la douleur.

Il faut prévoir un accompagnement. Celui proposé par la sécurité sociale est sans doute insuffisant pour effacer un tel meurtre d'âme. Certes, la proposition de M. le rapporteur présente des limites. Elle exclut les artisans et les commerçants.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion