Intervention de Olivier Becht

Séance en hémicycle du jeudi 30 janvier 2020 à 9h00
Congé de deuil en cas de décès d'un enfant mineur — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Becht :

La question n'est pas aujourd'hui de savoir s'il faut fixer l'âge à vingt ou vingt-deux ans.

Le groupe UDI-Agir et indépendants s'abstiendra sur ce texte dont il est pourtant à l'origine, car, compte tenu des modifications intervenues, l'objectif recherché par les promoteurs du texte est manqué.

Nous manquons une occasion non pas seulement de faire évoluer la loi, mais aussi de marquer notre rôle de législateur. Madame la ministre, vous pouviez amender le texte pour substituer la solidarité nationale à la solidarité au sein des entreprises – je comprends l'argument sur ce point – afin de ne pas peser sur ces dernières. Nous aurions pu le faire ici et maintenant.

J'espère que ce n'est qu'une occasion manquée, madame la ministre, et que, demain, le Gouvernement présentera un texte permettant d'atteindre l'objectif que nous visions et de s'appuyer sur la solidarité nationale pour financer le dispositif.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion