Intervention de Brigitte Kuster

Séance en hémicycle du jeudi 30 janvier 2020 à 9h00
Encadrement du démarchage téléphonique et lutte contre les appels frauduleux — Article 1er bis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

Je note, madame la secrétaire d'État, que vous avez travaillé avec les assurances – tant mieux. Mais concrètement, je n'ai pas bien compris votre argumentation à ce stade, et encore moins celle du rapporteur qui semble justement plaider pour la suppression du démarchage dans le secteur des assurances. Les contrats d'assurance représentent en effet des engagements trop importants pour les personnes sollicitées. Je rappelle à cet égard que les contrats souscrits dans ces conditions représentent 72 % des réclamations.

Vous indiquez que la DGCCRF ne considère pas ce sujet comme prioritaire. Mais 72 %, ce n'est pas rien ! J'insiste, car vous ne nous avez pas convaincus, madame la secrétaire d'État : à quoi les compagnies d'assurance se sont-elles engagées pour que nous n'ayons pas à les contraindre de mettre fin à ce démarchage intensif et intempestif ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion